La musique, pour autant qu’elle soit sublime, est une prière qui enchante et ennoblit l’esprit éternel que nous sommes tous, nous permettant d’entrer en étroite communion avec les plans supérieurs de l’expression spirituelle.

Selon Pestalozzi, « le rythme est présent chez l’enfant à l’intérieur de son propre organisme : les battements de son cœur, le rythme de sa marche, le balancement de ses bras, etc. Tout ce qui l’entoure indique que l’univers est soumis à un rythme harmonieux. »

Rodrigo Quadros de Oliveira*
Stratford, EUA

 

« Plus un être s’approche de Dieu par sa volonté et ses actes, plus il est en mesure de ressentir les ondes et les vibrations divines. Selon son évolution, ces vibrations se traduiront par la création de vertus. L’art est donc l’un des moyens de ressentir la grandeur de Dieu1. »

Léon Denis, dans le livre Spiritisme et Art – d’où provient le texte initial de cet article – assisté des Esprits Massenet et Esteta, nous apporte un incroyable corpus sur l’importance des Arts pour le développement de l’humanité, sur la façon dont le Théâtre, la Poésie, la Musique, alliés au Spiritisme, peuvent nous aider dans le projet de Jésus d’évangéliser les cœurs. J’en recommande la lecture complète. Dans ce livre, j’ai appris que la musique ne s’entend pas, mais se ressent surtout dans nos cœurs. Léon Denis précise qu’il est nécessaire que la musique ouvre par l’intelligence les chemins qui mènent à la compréhension des lois divines, à la possession de la beauté éternelle.

Dans le domaine scientifique, le Dr Masaru Emoto a démontré2 que l’énergie vibratoire humaine, nos pensées, nos paroles, nos réflexions et notre musique, affectent la structure moléculaire de l’eau. Qu’en est-il alors de notre corps et de notre planète, composés respectivement de 60 % et 70 % d’eau ? La question que je me pose est la suivante : quelle est ma playlist, non seulement en termes de chansons, mais aussi en termes de rayonnement ? Quelles sont les chansons que j’écoute avec mes enfants ? Je vous invite à cette réflexion.

Alors que la partie scientifique nous le prouve, et que le spiritisme le clarifie, même ceux qui ne sont pas conscients des détails peuvent certainement ressentir dans leur cœur les mêmes avantages, car les vibrations divines d’amour et d’harmonie nous touchent à tout moment. La musique est l’un des canaux qui nous permet de nous connecter à cette énergie créative et aimante. Il en va de même pour l’éducation des enfants en bas âge.

Il ne faut pas hésiter à faire des activités musicales sous prétexte que l’on ne sait pas jouer d’un instrument de musique. Il est indéniable qu’un instrument facilite l’activité, mais rappelons-nous que Dieu nous a donné un excellent instrument : notre voix ! Nous voyons dans notre centre spirite des enfants heureux, engagés, dansant, juste au son d’une chanson, même sans guitare. Principalement dans la tranche d’âge 0-8 ans, où la musique est un outil puissant pour les garder attentifs et concentrés en classe.

En ce qui concerne les jeunes, je vois la musique comme un instrument pour la formation de plus grands liens d’amitié et de rencontres fraternelles, comme dans les groupes musicaux, ce qui non seulement leur sera bénéfique pendant cette phase, mais je l’imagine aussi comme un excellent ” relais ” pour leur implication dans le travail et les activités de la maison spirite. Les laisser composer, jouer, se produire dans le centre ou dans des entités philanthropiques telles qu’une maison de retraite, montre à quel point la musique peut être un excellent outil pour les motiver à travailler pour le bien !

On peut alors se demander : quelles chansons devrais-je chanter ? Où puis-je trouver de telles chansons ? La musique que j’ai choisie pour l’activité est-elle appropriée ?

Quant au choix de la musique, comme le suggère Léon Denis, nous recommandons des paroles qui encouragent le bien, le beau, le développement des vertus innées chez eux, par exemple, en encourageant l’enfant à ressentir Dieu à travers la nature, la famille, un sourire, un câlin, des gestes affectueux. La musique doit être adaptée à la tranche d’âge, pour une meilleure réceptivité. Dans le travail en ligne – s’il est fait dans un grand groupe avec plusieurs tranches d’âge – commun pendant la pandémie, nous préférons nous concentrer sur les plus jeunes, qui sont plus difficiles à maintenir “attentifs” en classe.

Je sais qu’il y a un travail déjà commencé dans ce domaine, et j’applaudis l’idée concernant la création d’espaces numériques où de tels chants, parfois créés par l’éducateur lui-même, pourraient être compilés, et partagés, pour faciliter l’adoption et aider d’autres Centres Spirites.  

Comme alternative, je vois qu’il est également possible d’utiliser des “chansons populaires” qui correspondent aux critères ci-dessus. Dans notre centre ici aux Etats-Unis, nous préférons les chansons en anglais, en raison de la plus grande facilité des enfants, dont beaucoup sont nés ici. J’ouvre ici des guillemets : Personnellement, je suis partisan que nous enseignions la langue portugaise aux enfants nés dans un berceau spirite, en raison de l’immensité des ouvrages disponibles, qui pourront les aider personnellement et de la traduction des ouvrages dans d’autres langues. Cependant, je pense que l’évangélisation dans la langue locale où se trouve le centre, dans notre cas l’anglais, est vitale – pour la continuité et la propagation du message spirite pour les prochaines générations dans ces communautés. Ceci étant dit, voici quelques exemples de chansons populaires que nous utilisons pour conclure les citations :

– Red grammer: Il a des chansons qui mettent l’accent sur le développement des vertus, comme par exemple : Kindness (Bienveillance), Gratitude (Gratitude), Patience (Patience), Integrity (Intégrité), qui permettent à l’éducateur d’explorer le contenu d’une manière amusante en se servant de la musique pour dire : « comme le dit la chanson, nous pouvons faire ça aussi, n’est-ce pas ? 

D’autres exemples ici : https://redgrammer.com/index.php/songs.html

– Jason Mraz: Artiste avec des chansons dans le domaine du bon et du beau, très bien pour des événements avec les enfants et les parents (les parents l’aiment aussi), comme par exemple :

https://www.vagalume.com.br/jason-mraz/love-is-still-the-answer-traducao.html

https://www.vagalume.com.br/jason-mraz/look-for-the-good-traducao.html

Enfin, je considère la musique comme une bénédiction de Dieu qui nous apporte un immense bonheur lorsqu’elle est bien utilisée. La meilleure façon de l’expliquer est de montrer une vidéo de notre centre, qui a adopté une des chansons de “Red Grammer” pour clôturer les classes, à l’initiative des enfants eux-mêmes, en faisant un “Trenzinho de Amor e Alegria” (petit train de l’amour et de la joie), de l’union entre parents et enfants, et comme un symbole de l’union entre toutes les familles. D’après mon expérience personnelle, on a beau essayer, on ne peut pas rester à l’écart. Suivez le lien :

https://photos.google.com/share/AF1QipPTjDwlYkVgM6buUO-HI51Ucb9Fr0cm4Y-9ROTgIoex5e–4TuYhftKtAHzkysxng?key=Rm5WZDZWeUxMNXVoM0o3RUwybGhjY3BFWHVQZ1B3

*Rodrigo Quadros Oliveira est membre de la Sociedade Espírita Renascer (www.ser-usa.org) à Stratford/CT aux États-Unis, où il se sert de la musique pour venir en aide aux travailleurs de la maison spirite depuis 2015. E-mail: rqo2011@gmail.com 

Bibliographie :

1 – Esprit Massenet, dans l’article « Le Spiritisme dans l’Art » de Léon Denis

2 – The Hidden Messages in Water, Book by Masaru Emoto

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En utilisant ce site web, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Nous utilisons des cookies pour vous offrir une excellente expérience et pour aider notre site web à fonctionner efficacement, nous ne diffusons pas de publicités. Nous nous engageons à protéger vos données conformément aux exigences du GDPR.