Elsa Rossi

Londres – Reino Unido

 

Chaque fois que l’occasion se présente, mettons un livre spirite entre les mains d’un enfant, selon son âge ou sa maturité, en lui montrant le trésor de la lecture, en l’aidant à ressentir l’amour de la créativité qu’apportent les livres, c’est notre rôle principal en tant que spirites, en tant que parents, éducateurs ou soignants, qui aiment la vie.

La magie se transforme en apprentissage, en dialogue, en créativité, en sécurité, en augmentant le vocabulaire de la connaissance, dans ce beau coffret de l’histoire de la conscience.

Lorsque nous mettons un livre dans les mains d’un enfant ou d’un jeune, nous faisons presque un rituel de l’importance de ce trésor qui s’ouvre et qui est une conquête pour lui, car il portera à son esprit les voyages que les histoires inspirent. Cet enfant, ce jeune, saura dialoguer, raconter des histoires, parler de lui-même, interagir, écouter et créer mentalement un espace pour que son imagination puisse enregistrer ce qui est caché aux confins de son esprit.

Il y a quelque temps, en lisant un commentaire sur Internet, j’ai pensé qu’il serait bon de le mettre ici, car il fait partie de ce qu’il faut comprendre par rapport à la relation des livres et de la lecture avec les enfants et les jeunes.     « Le contact avec les livres, l’acte de sentir, les textures et l’interaction avec les histoires aident au développement psychomoteur, cognitif et intellectuel des enfants. »

Il est intéressant de noter que j’ai observé chez de nombreuses personnes, l’habitude de sentir les livres. Je pense que cela développera des zones du cerveau, reliant l’odeur à la lecture, à l’histoire, au contenu du livre.  Pour les enfants, des livres attrayants avec des couvertures qui les incitent à les ouvrir et à lire, à vouloir les emporter chez eux, à vouloir s’asseoir et se plonger dans les histoires, à vouloir dire à leur maman, papa, camarade, grand-père, etc. ce qu’ils sont en train de lire… en motivant l’amélioration des compositions à l’école, pendant les périodes de cours, avec les tâches scolaires.La lecture contribue également à améliorer le vocabulaire, la parole et les résultats scolaires. 

Les avantages de la lecture pour les enfants:

Ayant écrit des livres pour enfants depuis longtemps, je suis absolument certaine que les livres spirites pour enfants ont joué un rôle d’une importance vitale dans la littérature spirite et dans l’éducation des jeunes et des enfants dans nos foyers spirites, ou dans les institutions qui offrent une éducation spirite pour les enfants et les jeunes.

Dès le plus jeune âge, les parents devraient profiter de l’opportunité donnée par Dieu, qu’ils soient parents biologiques ou parents de cœur, et créer l’habitude d’une lecture saine dans la routine de leurs enfants, s’intéresser aux contenus, aider au choix du livre, les emmener à la bibliothèque une fois par mois, ou dans une bonne librairie, ou regarder des livres gratuits comme ceux que je propose en ligne, qui peuvent être téléchargés en PDF sur leurs tablettes, si courantes aujourd’hui dans toute les familles, même les plus humbles.

L’esprit et le cerveau de l’enfant et du jeune sont comme une dynamo. Il est constamment ouvert à la création, au remplissage des espaces, et ainsi, si nous ne nous en rendons pas compte à temps, nos enfants seront en train de voler, d’imaginer ce que la vie dehors, « les petits amis » sur internet, sur youtube, leur transmettent. Nous considérons également la perturbation qui peut se produire dans l’esprit des enfants, les obsessions des enfants et des jeunes qui, sans le soutien et la bonne éducation à la maison, se laissent vraiment aller à l’imagination débridée dans la négativité et les conduites qui apportent des souffrances morales, spirituelles et même physiques, quand ils entrent en contact avec les drogues.

Comprendre l’importance du livre et de la lecture dans l’éducation de la petite enfance est une démarche nécessaire non seulement pour les éducateurs et les établissements d’enseignement, mais aussi pour les responsables de ces derniers, qui doivent être conscients des avantages que procure la pratique de la lecture.

Ainsi, les bienfaits de la littérature pour enfants et adolescents dans la vie de nos enfants, élèves, petits-enfants, neveux et nièces sont innombrables. J’ai trouvé des oncles et des tantes qui sont davantage des pères et des mères pour leurs neveux et nièces, en raison de leur intérêt pour l’éducation, que les parents eux-mêmes, qui se dispensent d’une éducation exquise, passant un temps précieux auprès de leurs enfants, mais sur des appareils électroniques.

Je ne peux en citer que quelques-uns, mais chaque parent, étant l’exemple de son propre foyer, peut en énumérer bien d’autres, puisqu’il doit connaître les faiblesses et les potentialités de sa famille.

Voici quelques bienfaits de la littérature dans le développement de l’enfant et de l’adolescent :

1 – Les parents sont des exemples d’attention en créant l’habitude du dialogue.

2 – La famille est unie et en parle, ce qui génère des moments inoubliables pour tous.

3 – La lecture aide les enfants à développer leur créativité, leur imagination, leur capacité à écrire.

4 – La culture générale passe par les livres, comme un voyage autour de la terre.

5 – La lecture aide à changer et à améliorer le comportement éthique et moral.

6 – Il aide l’enfant dans sa résilience, son interaction, son détachement des choses matérielles.

7 – Il aide l’enfant et le jeune à valoriser la vie, lorsque les parents profitent de la lecture et font le lien avec l’éducation spirituelle.

8 – La littérature pour enfants aide même les adultes qui, en lisant ces livres, prennent conscience de certaines lacunes dans leur enfance.

9 – Les livres ayant un bon contenu spirite-éducatif aident les éducateurs dans leur planification de classes interactives modernes.

10 – Le livre spirite libère.

Un message fraternel du cœur d’une écrivaine, éducatrice et grand-mère de huit petits-enfants, pour nos lecteurs, parents et éducateurs spirites :

« Encouragez la lecture autant que possible. Laissez-les choisir les livres.»  


Si le choix n’est pas approprié, parlez et échangez des idées, et proposez d’autres titres, adaptés à l’âge et la maturité de l’enfant.  L’âge ne signifie pas toujours qu’ils sont préparés pour comprendre, mais les parents et les éducateurs le savent.  Encouragez vos proches à lire des livres, qu’ils soient en papier ou virtuels, mais ils doivent lire. Ne les obligez pas à lire ce qu’ils n’aiment pas, car ils ne retiendront pas le contenu et passeront un moment désagréable. 


La lecture vient nous procurer de la joie, un esprit sain et contribue à rendre un adulte plus aimant et plus compréhensif envers la vie.

Merci.

Elsa Rossi est diplômée des Beaux Arts, elle est aussi écrivaine et a publié plusieurs livres de nouvelles et de poèmes. Elle est l’actuelle présidente de la BUSS – British Union of Spiritist Societies.

Leave a Reply

Your email address will not be published.