Bernadete F. Leal*

Californie – Etats-Unis

 

Aujourd’hui, nous trouvons souvent des enfants et des adolescents connectés à l’internet, aux médias, aux réseaux sociaux et à la télévision, sans se rendre compte de la grande influence qu’ils reçoivent de ces moyens.

 

Beaucoup d’entre eux désirent intensément devenir quelqu’un. Mais devenir qui ? La star d’un film, d’une série télévisée, un super-héros, un youtuber avec des vidéos et des danses sur tik tok ou instagram, dans l’espoir de devenir célèbre avec des milliers de followers appréciant leurs vidéos ?

 

 

Il est rare de trouver un enfant ou un jeune qui dise « Oh, je veux être comme Mère Teresa, Gandhi, Martin Luther King Jr. ou François d’Assise » ; être quelqu’un qui avait ou a une beauté intérieure et des actes désintéressés pour aider le monde.  

 

Mais outre l’influence que l’enfant reçoit de la société ou en ligne, la plus grande influence se trouve dans la famille, dans le foyer, qu’il s’agisse d’influences positives ou négatives. Il est important de se rappeler que dès la naissance, l’enfant apprend à travers les expériences et les relations de du milieu dans lequel il vit. C’est pourquoi chaque réincarnation est essentielle, car elle offre à cet esprit, dans le corps matériel, des possibilités infinies de progression morale et intellectuelle jusqu’à la phase adulte.

 

D’où la grande responsabilité qu’ont les parents dans l’éducation de leurs enfants de choisir, de la meilleure façon, comment et de quelle manière leurs enfants sont éduqués afin qu’à l’avenir ils ne soient pas frustrés ou ne regrettent pas ce qu’ils auraient pu faire et n’ont pas fait. À quel genre de livres, de conversations, de films, de vidéos et d’exemples vos enfants sont-ils exposés aujourd’hui ? Malheureusement, de nombreux parents laissent cette tâche à la seule société, aux amis et à l’école. Se préoccuper de l’avenir de l’enfant est important, mais n’oubliez pas qu’il est le résultat des actions du présent.

 

Pour que les enfants développent leur sens des responsabilités, ils ont besoin d’exemples. Ils ont besoin de personnes responsables dans leur vie. Il y a des parents qui se plaignent que leurs enfants ont des vices, mais ils oublient de regarder leur exemple, en buvant, en fumant, en se droguant et en exposant leurs enfants à ce genre d’éducation.

 

Pour qu’un enfant désire avoir les qualités de Mère Teresa, il est nécessaire de l’éduquer aux valeurs spirituelles et morales et à faire le bien. Jésus, était un grand éducateur. Il ne s’est pas contenté de nous enseigner l’amour et la compassion, mais nous a également invités à les mettre en pratique.  L’Esprit Emmanuel a parlé au grand médium brésilien, Chico Xavier, de trois conditions importantes pour réussir dans le travail spirite qui l’attendait. Il devait avoir de la discipline, de la discipline et de la discipline. Mais pour atteindre cette discipline, chers lecteurs, nous devons pratiquer, pratiquer, pratiquer.

 

Malheureusement, nombreux sont ceux qui, aujourd’hui encore, sur cette planète, ignorent les enseignements de notre ami Jésus et c’est pour cette raison que nous voyons tant de souffrance et d’égoïsme sur Terre, avec des dirigeants qui n’ont pas été éduqués dans l’amour de leur prochain. La question 75a du Livre des Esprits nous rappelle que notre raison est parfois corrompue par une mauvaise éducation, l’orgueil et l’égoïsme.  Nous avons un grand nombre de « d’individus jetés chaque jour dans le torrent de la population, sans principes, sans frein et livrés à leurs propres instincts, doit-on s’étonner des conséquences désastreuses qui en résultent ? »(L.E. Q 685)

 

La question 685 du Livre des Esprits nous explique l’importance d’une éducation morale, et non l’éducation morale par les livres, « mais celle qui consiste dans l’art de former les caractères, celle qui donne des habitudes : car l’éducation est l’ensemble des habitudes acquises. […] Quand cet art sera connu, compris et pratiqué, l’homme apportera dans le monde des habitudes d’ordre et de prévoyance pour lui-même et les siens, de respect pour ce qui est respectable, habitudes qui lui permettront de traverser moins péniblement les mauvais jours inévitables. »

 

Lorsqu’un enfant est bien éduqué dans l’amour, il se transforme et change l’environnement dans lequel il vit. C’est pourquoi, chers parents, plantez de bonnes graines dans vos petits enfants, en les arrosant chaque jour. Vous ne voyez peut-être pas les résultats maintenant, mais ils viendront, si ce n’est dans cette vie, dans la vie à venir. L’Esprit et l’apprentissage sont éternels ! La puissance et les fruits d’une bonne et consciencieuse éducation morale et spirituelle ne sont jamais vains. Comme le disait Paolo Mantegazza, « L’éducation est l’hygiène de l’esprit, tout comme l’hygiène est une véritable éducation du corps ».

 

Beaucoup de paix !

Bibliographie:

  1. Kardec, Allan. Le livre des Esprits.

 

*Bernadete F. Leal, Diplômée en sciences de l’éducation et enseignante en Californie, aux États-Unis, elle collabore depuis plus de 25 ans à la diffusion du spiritisme aux États-Unis par le biais d’articles, de vidéos, de cours et de conférences.

Leave a Reply

Your email address will not be published.