Bernadete F. Leal

L’une des définitions du mot « devoir » est : Règle qui est imposée par la morale, les habitudes ou la loi. Lorsque nous examinons la responsabilité des parents, nous pouvons énumérer plusieurs de leurs devoirs, par exemple : guider, éduquer, soigner, soutenir, subvenir aux besoins de leurs enfants et les protéger. Ces responsabilités peuvent parfois donner aux parents le sentiment d’être débordés ou de porter un lourd fardeau sur leurs épaules. Lorsque cela se produit, une prise de conscience spirituelle de l’importance des devoirs parentaux et la prière aident à faire face à ces moments difficiles. 

La réponse à la question 385 du Livre des Esprits nous explique le devoir des parents dans la formation de leur enfant dès l’enfance : « (…) Les Esprits n’entrent dans la vie corporelle que pour se perfectionner, s’améliorer ; La faiblesse du jeune âge les rend flexibles, accessibles aux conseils de l’expérience et de ceux qui doivent les faire progresser ; c’est alors qu’on peut réformer leur caractère et réprimer leurs mauvais penchants ; tel est le devoir que Dieu a confié à leurs parents, mission sacrée dont ils auront à répondre ». 

Il n’est pas facile d’être parent, beaucoup en conviendraient, mais si nous regardons le passé dans notre vie, nous pouvons voir que nous avons survécu à de nombreuses tempêtes. Dieu nous donne ce dont nous avons besoin pour faire face aux défis de la vie, que ce soit en tant que parent ou en tant qu’enfant. Nous avons tous en nous un grand pouvoir, mais parfois nous ne le ressentons pas. Dans la deuxième lettre à Timothée, l’apôtre Paul écrit : « Car Dieu ne nous a pas donné un esprit de lâcheté, mais de puissance, d’amour et d’équilibre ». (Tim 2.1:7) 

Les études de la Philosophie Spirite éduquent les parents sur les liens familiaux, la réincarnation, la compréhension de la douleur et de la souffrance, et bien d’autres sujets qui éclairent et éduquent l’esprit et l’âme. L’éducation de l’esprit est essentielle pour une relation positive et aimante entre parents et enfants ayant comme force l’amour qui est le ressort propulseur de la transformation de l’être dans la famille. Ainsi, nous voyons dans la réponse à la question 681 du Livre des Esprits : « (…) c’est pourquoi Dieu a fait de l’amour filial et de l’amour paternel un sentiment de nature, afin que, par cette affection réciproque, les membres d’une même famille fussent portés à s’entraider mutuellement ; c’est ce qui est trop souvent méconnu dans votre société actuelle ». 

Les parents ont également le devoir de guider leurs enfants dans leur évolution spirituelle et morale. Mais pour ce faire, ils doivent d’abord réfléchir à leur propre croissance spirituelle et morale. C’est un devoir qu’ils doivent également remplir avec eux-mêmes. 

Si nous demandons aux parents ce qu’ils veulent pour leurs enfants, ils répondront probablement : « Je veux que mon enfant soit heureux et ce qu’il y a de mieux pour lui ». Mais il ne suffit pas de vouloir ce qu’il y a de mieux pour un enfant ; un parent a besoin de volonté et d’action pour atteindre ce résultat. Les parents ont le devoir d’influencer positivement l’avenir de leurs enfants ; l’avenir dans la vie présente et des réincarnations futures. 

La question 208 du Livre des Esprits attire notre attention sur l’influence des parents sur leurs enfants :

« L’Esprit des parents est-il sans influence sur celui de l’enfant après sa naissance ? Il en a une très grande ; comme nous l’avons dit, les Esprits doivent concourir au progrès les uns des autres. Eh bien ! L’Esprit des parents a pour mission de développer celui de leurs enfants par l’éducation ; c’est pour lui une tâche : s’il y faillit il est coupable ». 

Les parents ont de nombreux devoirs dans la vie de leurs enfants et un grand pouvoir pour transformer l’esprit. Chaque instant est précieux et ne doit pas être gaspillé. Ainsi, les parents, en se réveillant chaque matin, remercient les petits enfants qui leur ont été confiés. Arrêtez-vous et prenez quelques minutes pour remplir vos devoirs parentaux émotionnels et spirituels. Passez du temps avec votre enfant, écoutez, parlez avec lui, soyez positif, jouez, soutenez-le et réorientez son comportement si nécessaire. N’oubliez pas non plus de prier avec votre enfant. 

Il est facile d’oublier les objectifs des parents, de se laisser distraire par le monde matériel, par les plaisirs et les passions indisciplinées, les réseaux sociaux, et d’avoir une vie très occupée par le travail, mais n’oubliez pas votre devoir de parent ; un devoir auquel beaucoup se sont engagés dans le monde spirituel et même avant de se réincarner. Votre enfant est un esprit qui vous a été envoyé pour que vous progressiez tous deux dans l’amour et la connaissance. 

Beaucoup de paix.

Auteur : Bernadete F.  Leal  

Le Livre des Esprits (Allan Kardec)

Dever – Dicio, Dictionnaire portugais en ligne

Leave a Reply

Your email address will not be published.