Le chant du Cygne, que Pestalozzi (1746-1827) publie en 1826, peut être considéré comme son testament pédagogique. 

Le chant du Cygne articule dans un même mouvement une anthropologie pédagogique autour des trois pôles tête, cour, main; une philosophie de la relation pédagogique construite autour des deux concepts d’amour et de foi; et l’évocation d’un rapport toujours difficile de l’art pédagogique à la nature humaine. Ces éléments permettent de constituer, autour de Pestalozzi et de son analyse de l’idée de la formation élémentaire, une théorie de l’action pédagogique.

 

TITRE: Le Chant du Cygne. Le testament pédagogique du maître d’Yverdon

            Johann Heinrich Pestalozzi (Auteur), Michel Soëtard (Traduction)

 

 

OÙ ACHETER:

https://www.amazon.fr/cygne-testament-p%C3%A9dagogique-ma%C3%AEtre-dYverdon/dp/2849220876/ref=sr_1_3?crid=G7F5YKXQM3L5&keywords=pestalozzi&qid=1657129865&s=books&sprefix=pestalozzi%2Cstripbooks%2C141&sr=1-3

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En utilisant ce site web, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Nous utilisons des cookies pour vous offrir une excellente expérience et pour aider notre site web à fonctionner efficacement, nous ne diffusons pas de publicités. Nous nous engageons à protéger vos données conformément aux exigences du GDPR.