Alba Leonor Camacho*

Bucaramanga, Colombie


Quand on parle d’ÉDUCATION ET D’AMOUR, on ne peut s’empêcher de penser à l’ÉDUCATION DONNÉE PAR JÉSUS, qui était, est et sera toujours un véritable acte d’amour, un modèle à suivre, avec simplicité, douceur, mais aussi sévérité dans chaque acte d’apprentissage.

L’un des nombreux exemples qu’Il nous a transmis et qui sert aujourd’hui de référence au sujet à traiter est le passage du jeune homme riche, puisque nous allons ici nous confronter à la connaissance, à la moralité et à la richesse matérielle, que nous avons expérimentée à de nombreux moments de notre vie.

Le jeune homme connaissait Jésus et ses enseignements de vie et voulait les suivre afin d’être meilleur. Mais lorsque Jésus lui dit : « Vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi1 ».

Cette demande le laisse pantois, surpris ; car il avait un lit de bois précieux pour se reposer, il se nourrissait de mets délicieux et soignait son corps avec des massages d’huile, en l’enveloppant dans des étoffes de lin. Il avait tout, il avait reçu la meilleure éducation pour l’époque, mais il ne comprenait pas la vie et avait soif de paix, car son cœur était vide, sous un voile d’indicible amertume. En écoutant la douceur et l’autorité de cette voix, ses enseignements simples mais pleins d’amour, sa vie a commencé à changer, même si le monde matériel pesait plus lourd que le monde spirituel sur la balance de la vie.

Combien d’entre nous ont vécu des expériences comme celle du jeune homme riche qui croit qu’avec l’argent et les biens matériels, nous avons tout obtenu, et plus encore, si nous avons eu l’occasion d’étudier dans des institutions éducatives et des universités prestigieuses et coûteuses, nous avons l’impression d’être les personnes les mieux éduquées, car une bonne éducation est liée à des coûts éducatifs élevés. Combien d’ignorance il y a encore ; puisque l’INSTRUCTION est souvent confondue avec l’ÉDUCATION.

L’éminent codificateur Allan Kardec, en tant que grand pédagogue et avec les conseils des Esprits Supérieurs, nous a enseigné :

« C’EST PAR L’ÉDUCATION, PLUS ENCORE QUE PAR L’INSTRUCTION, QU’ON TRANSFORMERA L’HUMANITÉ. 2 »

L’instruction est plus spécifiquement l’apprentissage de la science ; elle développe et enrichit l’intelligence et renforce le talent.  Quand nous parlons d’ÉDUCATION, en revanche, nous parlons de l’apprentissage de la vie, qui nous aide à diriger et à fortifier le cœur, à former notre caractère, à éveiller notre conscience pour le développement des vertus.

Lorsque nous parlons de l’ÉDUCATION comme d’un acte d’Amour, nous ne pouvons manquer de nous rappeler cette célèbre phrase du Père de la Pédagogie de l’Amour :

« L’amour seul peut conduire à l’amour. La culture de l’homme n’ennoblira pas son intelligence, elle n’est pas basée sur la culture de l’Amour. »

Johann Heinrich Pestalozzi.

Dans la ligne éducative de Jean-Jacques Rousseau, Johann Heinrich Pestalozzi et Allan Kardec, nous trouvons des principes fondamentaux qui se basent sur l’ÉDUCATION COMME ACTE D’AMOUR, voyons-en quelques-uns :

  • L’amour comme principe essentiel de l’éducation.

  • Il doit y avoir une corrélation entre l’Amour, l’Esprit et la Matière.

C’est pourquoi, dans le Spiritisme, lorsque nous parlons d’Éducation, nous parlons de transformation morale, de ce développement harmonieux entre l’intellect et la morale.

En complétant ces enseignements avec Le Livre des Esprits, nous voyons dans la question L.E. 685 :

 “(…) Il est un élément qu’on n’a pas assez fait entrer dans la balance, et sans lequel la science économique n’est qu’une théorie : c’est l’éducation ; non pas l’éducation intellectuelle, mais l’éducation morale ; non pas encore l’éducation morale par les livres, mais celle qui consiste dans l’art de former les caractères, celle qui donne des habitudes : car l’éducation est l’ensemble des habitudes acquises.3.

Si l’éducation est un élément essentiel du développement de l’être humain, imaginons comment sera l’ÉDUCATION dispensée comme UN ACTE D’AMOUR.

C’est pourquoi les enseignements du Maître de l’Amour, à tout moment, sont et seront des ACTES D’AMOUR. Cherchons-le, connaissons-le et travaillons pour appliquer ses enseignements, car c’est seulement à travers son amour que nous atteindrons le Père.

Aujourd’hui, en tant que père, mère ou enseignant, avant de nous préoccuper de combler nos enfants et nos jeunes de tant de connaissances, cherchons en eux ce qu’ils ont au fond de leur Esprit, comme le faisait Socrate, et partons de là pour leur apprendre à vivre la vie avec Amour.

« L’essence de l’amour est divine, et vous, du premier au dernier, vous avez dans le fond de votre cœur l’étincelle de ce feu sacré 4 ».

« L’amour est un trésor qui, plus il est divisé, plus il se multiplie et s’enrichit à mesure qu’il est partagé ».

« Plus on le donne, plus il augmente. Plus il rayonne, plus il se fixe avec puissance5 ».

Profitons donc de cette belle opportunité que la vie nous donne d’être des ÉDUCATEURS et d’ÉDUQUER AVEC AMOUR.


*Alba Leonor Camacho est diplômée en éducation de la petite enfance et spécialisée dans la thérapie familiale. Conseillère au département de la famille, de l’enfance et de la jeunesse de la Confédération spirite colombienne.


BIBLIOGRAPHIE :

  1. Amalia Rodrigues. Psychographie de Divaldo Pereira Franco.

  2. Allan Kardec “Credo Espirita”, extrait de Oeuvres Posthumes.

  3. Allan Kardec. Livre des Esprits.

  4. Allan Kardec. Loi de l’Amour. Chapitre XI. l’Évangile selon le Spiritisme.

  5. Joanna de Ângelis. Psychographie de Divaldo Pereira Franco. Amour invincible Amour.


Traduit par M.Christine Matos.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En utilisant ce site web, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Nous utilisons des cookies pour vous offrir une excellente expérience et pour aider notre site web à fonctionner efficacement, nous ne diffusons pas de publicités. Nous nous engageons à protéger vos données conformément aux exigences du GDPR.